Les autruches ont le sens de l’humour

Autruche
« Tu connais Flip-Flap la girafe ? C’est une girafe qui se promène, là un hélicoptère passe et Flip-Flap la girafe. »

Il y a un vieil adage qui dit que, lorsqu’elles se sentent menacées, les autruches mettent la tête dans le sable. On en a même tiré quelques expressions comme « faire l’autruche » ou « appliquer la politique de l’autruche ». Elles veulent toutes les deux dire la même chose : on parle de quelqu’un qui refuse de faire face à la réalité.

Je pense qu’il est temps de réhabiliter les autruches. Parce que le plus grand oiseau du monde ne mérite pas de passer pour un couard. Oui les autruches mettent parfois la tête dans le sable. Pour surveiller leurs œufs ou trouver à manger par exemple.  Mais pas lorsqu’elles se sentent en danger. Dois-je rappeler que cette grande sauterelle à plumes est capable de courir à 90 km/h ? Sachant cela, tu crois vraiment qu’en cas d’attaque de hyènes son premier réflexe serait d’exposer son derrière à la face du monde, la tronche dans le sable ?

Ce serait franchement étrange comme système de défense. Et je sais de quoi je parle parce qu’en matière de système de défense foireux je m’y connais ! Moi je n’enterre pas ma tête mais je fais des blagues. Les boutades, galéjades et autres facéties sont mon bouclier du quotidien. Peut-être que tu l’as déjà remarqué d’ailleurs, parce qu’ici le ton est plutôt espiègle alors qu’en vrai, ce que je raconte n’est pas toujours marrant.

J’ai toujours trouvé que le chagrin et le rire allait très bien ensemble. Le mieux c’est quand c’est celui qui est triste qui fait la première blague. Parce qu’alors, tout le monde autour se sent autorisé à rire. La tristesse ça fait peur aux gens. Quand c’est la sienne, déjà, on ne sait pas trop quoi en faire. Alors quand c’est celle des autres… Y’a pas grand chose de plus désarmant que la détresse d’un proche. Tu sais que tu devrais dire ou faire quelque chose mais tu te sens tout gauche et mal à l’aise. T’es persuadé que tu vas mal t’y prendre.

L’humour ça guérit tout ça. C’est pour ça que parfois on a des fou rires quand il ne faudrait surtout pas. Ça t’es déjà arrivé de rire à un enterrement ? Moi oui. C’est à la fois terrible et délicieux. Terrible parce que tout dans notre éducation nous l’interdit et délicieux parce que rien n’allège plus le cœur qu’un franc éclat de rire. L’humour c’est une sorte de baume qui permet de se distancier un peu de ce qui fait mal. Parce qu’on ne peut pas faire une bonne vanne sans avoir pris un minimum de recul sur le sujet.

Ça ne veut pas dire pour autant que la vie doit se transformer en une gigantesque poilade sans fin. Parfois on est juste triste et on n’a pas envie de rire. Et on a le droit. Je ne crois pas qu’il soit souhaitable de tourner toute source de malaise en dérision. Parce qu’alors on n’affronte jamais vraiment le malaise en question. On emprunte toujours un chemin détourné, on le tient à distance, comme s’il n’était pas vraiment à nous.

Tu l’auras deviné, si je dis ça, c’est parce que je sais que j’ai tendance à le faire. Je tourne tout ce qui me concerne en dérision. C’est une forme de fuite. Quand il arrive que je me confie sur quelque chose qui me rend triste/en colère/ou qui me fait peur (rayer la mention inutile) ; j’enchaîne systématiquement sur une vanne pour alléger la conversation. Mais justement, c’est là qu’est le problème. Si tu allèges systématiquement ton chagrin aux yeux de tout le monde, personne n’en mesurera jamais le poids.

Finalement, à quoi elle sert cette petite boutade post-confession ? À faire croire que ce que tu viens de dire n’est pas aussi grave que ça en a l’air. Qu’il n’y a pas besoin de s’attarder dessus. Qu’on peut passer à autre chose. Qui est-ce que tu veux convaincre de ça ? Ton interlocuteur ou toi-même ? Y’a des tas de façons de se voiler la face. Et toutes n’impliquent pas de mettre la tête dans le sable.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s